Mr J.Medeiros « Of Gods and Girls » @@@@1/2


The Procussions, les Panacea et les Kidz in the Hall ont activement participé en 2006 à la renaissance de Rawkus Records, le prestigieux label new-yorkais que l’on croyait tous tristement éteint pour de bon après l’annonce de sa fermeture en 2004, suite au non-renouvelement du contrat de distribution avec Geffen/Universal. Nouvelle décennie, nouvelle ère, nouveaux groupes, c’est reparti pour un tour, avec un leitmotiv intact : dénicher des talents et autres ‘unsigned hype’ pour les accompagner dans la reconnaissance, succès critiques à la clé. 

Au sein de la troupe des Procussions se trouve une forte tête reconnaissable grâce à la crête iroquoise qu’il portait (mais il l’a rasé depuis un moment), Mr J.Medeiros. Si vous avez eu la chance d’assister à une représentation sur scène de ce groupe, c’est la pile atomique qui bouge partout sur le plateau avec son micro, vous diront les témoins. Cette force inépuisable additionnée à cette envie de s’exprimer librement sur les problèmes du monde, sa lutte pour les droits de l’homme et de son vécu l’ont motivé à enregistrer son album solo Of Gods and Girls pendant ses périodes de repos entre deux tournées. 

 

Mais si ! Je vous le répète que vous avez sûrement entendu cet MC hors du commun des mortels quelque part sur une chaîne musicale ou à la radio. Un dernier indice ? « Hip Hop » des Hocus Pocus, il participe sur ce titre avec sa bande. Medeiros était seul en featuring sur un des morceaux de 73 Touches des HP, « You », renommé « Amélie » pour Of Gods And Girls, où les rôles sont inversés puisque 20Syl est devenu le featuring. Le génial producteur/MC de la formation nantaise produit aussi l’instru de « Half a Dream », où l’empreinte divinement soulful est renforcée par la présence de Marty James des One Block Radius. C’est le genre d’amitiés franco-américaines qu’on aimerait voir plus souvent dans le rap.

Cet opus sincère et plein de bonnes intentions est parallèlement un disque de hip-hop frais et exaltant, où les ondes sonores se convertissent en énergie stimulante capable de revigorer n’importe quel puriste blasé. Mr J.Medeiros lui-même et Stro the 89th Key des Procussions se partagent la réalisation, l’esprit de famille de domine. De « Silent Earth », « Strangers », « King of Rock Bottom » où DJ Vajra scratche du Run-DMC à « Honest Man’s Hustle », on découvre un personnage naturellement humain, infatiguable et prêt à aider son prochain, comme guidé par une influence mystique venant de l’Au-Delà. 

Je tiens à attirer votre attention sur le fait que Mr J.Medeiros est un individu très impliqué dans le respect des droits de l’homme. Il a lancé en 2007 une campagne de sensibilisation et de lutte contre le trafic d’enfants, qu’il illustre sur son single « Constance ». Cette chanson raconte l’histoire vraie d’une fille née aux Philippines, kidnappée pour finir dans un réseau de prostitution et de pornographie sur le net. « Les gens ne voient pas le lien entre clicker là-dessus sur Internet et quelqu’un qui se fait violer dans une chambre d’hotel à l’autre bout du monde, s’exclame J.Medeiros. Je veux que les gens reconnaissent leurs responsabilités sur ce qu’il se passe ici. La pornographie infantile représente un marché de 3 milliards de dollars et avec l’industrie du porno, 57 milliards; ça rapporte plus d’argent que le football professionnel, le baseball et les franchises de basketball le tout cumulé. »

 

Mr J.Medeiros, l’histoire d’un artiste modeste qui ouvre grand les yeux sur ce qui l’entoure. Of Gods and Girls, une oeuvre qui nous aide à ouvrir grand les oreilles.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s