Pac DiV « 1st Baptist » @@@½


Beaucoup de jeunes groupes ont émergé au début de la décennie grâce à Internet, amenant avec eux un vent nouveau avant de disparaître momentanément des radars… Puis de ré-apparaître un par un comme par magie depuis plusieurs mois, suscitant un intérêt qui n’a pas disparu fort heureusement. C’est le cas des Cool Kids, des Kooley High et maintenant de la Pacific Division qui se réunissent avec leur premier projet depuis six ans, 1st Baptist.

10 cuts, aucun autre invité, les Pac Div n’ont gardé que l’essentiel: eux. Like, qui a pris du galon en tant que producteur pour Kendrick Lamar et Anderson .Paak notamment, produit une partie de ce troisième album, en plus d’avoir fait appel à DJ Dahi et le poto Swiff D (qui les suit depuis bien avant The DiV). Kaytranada était annoncé mais on le trouve nulle part hélas. Ce sont Mibbs et BeYoung qui ont du patienter on dirait bien. Une chose est sûre, le trio n’ont rien perdu de leur esprit, tout est resté tel quel depuis GMB. C’est pour le moins l’impression que réussit à produire « Player of the Year« , avant d’attaquer avec « Stoked » et « Apt 10« , deux titres dont le type de prod rappellent le dernier album de Jay Rock (surtout « Apt 10 » qui ressemble une chouille à « Vice City« ). À leur décharge, les Pac Div ont été des membres de TDE, c’était il y a 8 ans. Le refrain de « No Fux Given » rappelle aussi du Future… On n’est plus à une comparaison près mais que « Gorgeous » se rapproche, consciemment ou pas peu importe, d’une version moderne de « Climax » des Slum Village, c’est un immense OUI. C’est esta. de Soulection qui a conçu ce titre et on comprend vite mieux d’où provient cette atmosphère incroyable. Ce soleil! L’accolade aux DPG party sur « 5 Dola Bill » est appréciable. Mais on se réjouit autant quand on retrouve leur style comme sur le soulful « Circle« , le mentholé « Hate To Love It » et « Summertime Fine » qui donne envie d’être en Juin.

First Baptist est franchement bon en tout point mais plus d’originalité n’aurait pas fait de mal de leur part. Les Pac Div ont conservé leur fraîcheur d’autrefois toutefois il leur manque ce petit temps d’avance qu’ils avaient au début de la décennie. C’est un tout petit peu dommage.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.