Apathy & O.C. « Perestroika » @@@½


D’après wikipedia, la « perestroika » est le nom donné aux réformes économiques et sociales menées par le président de l’URSS Mikhaïl Gorbatchev en Union soviétique. C’est également le nom de ce projet porté par deux légendes underground Apathy (Demigodz Crew, Army of the Pharoahs) et O.C. (D.I.T.C.), en mode agents du KGB. Attention à ce pétard venu du froid.

Vu le contexte actuel international avec la Russie, leur position peut sembler incongrue. Mais ici le contexte est d’une autre époque et le nom de cet album le situe clairement : l’URSS de la 2e moitié des années 80 au début des années 90, vers la fin du rideau de fer, l’effondrement du bloc communiste qui s’est accéléré par la chute du mur de Berlin en 89. Voilà pour la parenthèse historique. Mood soviétique, d’entrée, on visse les chapkas face à la morsure glaciale de « Live From the Iron Curtain » et leur « ice cold flow strong like Mother Russia ».

Imaginez la chose comme si du boom-bap rap s’était développé (en anglais) dans l’URSS du début des années 90, blastant du son à l’intérieur des Lada le radiateur au max déambulant dans les rues enneigées du Kremlin. Cliché cliché je sais, sauf pour ce qui est de mettre le volume à fond, il ne faudra pas s’en priver sur « Winter Winds » (feat Marvalyss), le son de gladiateur « Gorbachev » et « Stompkillcrushmode« , qui donne une bonne vision de comment  se faire zigouiller façon mafia russe. Aussi producteur, Apathy a conçu 10 tracks sur les 12, à base samples pianos/violons pour instaurer un climat proche de la toundra, ou pas tant que ça car malgré les métaphores on est bien sur une sortie hip-hop Eastcoast (« No More Soft Shit » et « What It’s All About » qui utilise un sample de Posdnous des De La Soul), où il n’est pas impossible de trouver le temps long.

Dommage que DJ Premier ou Pete Rock ne soient pas de la partie alors qu’OC et Apathy s’affichaient à leurs côtés sur IG. Dans les (ré-)formes, Perestroika est un album rap semblable à l’Eglise chrétienne en place dans ce grand territoire d’Asie, très orthodoxe. Mais ça n’en reste pas moins un cocktail molotov.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s