DJ Khaled « Grateful » @@½


Ce mignon petit garçon barbotant dans un jacuzzi s’appelle Ahsad Khaled. Il n’a pas encore un an, il est déjà plus connu qu’Yves Duteil et a déjà plus profité de la vie que le fiston du Prince William. Et il est le producteur exécutif de Grateful, le nouvel album de papa DJ Khaled.

Il y a eu un précédent, en 2001 : pour Stillmatic, Nas avait désigné sa fille Destiny comme productrice éxécutive dudit album. C’était pour l’anecdote. Maintenant, il va falloir se farcir ce double(!) album de 23 exclusivités à la durée de vie très limitée. La bonne nouvelle, c’est que ça augmente la chance de tomber sur des morceaux plus que corrects. Et c’est le cas, en toute bonne Foi. Le ratio est inférieur à 50% quand même. Passons-les en revue.

Le richissime couple Jay-Z/Beyoncé nous honore de leur présence sur « Shining« , pas exceptionnel mais le minimum suffit. Le rap-gospel « I love you so much« , petit bonheur de Chance the Rapper qui récite l’alphabet et c’est beau. Il pourrait rapper les propriétés des logarithmes ça le ferait aussi remarquez. Par contre Khaled en mode Papa gaga qui glorifie à mort son fils qui vivra la belle vie jusqu’à la fin de ses jours, c’en est terriblement gênant tellement il force (et c’est un jeune papa comblé qui dit ça). Sur « I Can’t Even Lie« , Future conserve son sens de la provoc’ (« a million dollar cash on me in the studio when I did this verse ») sur un beat trap à la mélodie entêtante. Le titre des migos, « Major Bag Alert » demeure efficace autant qu’il est équivoque mais c’est en rien comparable avec le terrible « Iced Out My Arms » avec Future (encore lui), migos (encore eux), 21 Savage et T.I. Merci Metro Boomin et South Side pour cette froide boucherie. Des compensations à côté de ces trop nombreuses tracks totalement superficielles mixées à de la pop, une bouillie dont on ne se forcera pas à avaler. À l’image du single « I’m The One« , et ce clip tout pourri qu’adore programmer NRJ12, où les mecs (Quavo, Lil Wayne, Chance…) improvisent des pas de danse entre des haies bien taillées, autour d’un Justin Bieber bien mal à l’aise.

C’est vrai que tout n’est pas dégueu, ça reste écoutable en moyenne, comme les titres vraiment plus soul (« Nobody » avec Alicia Keys) ou plus rap « rap » (avec Pusha T, Jadakiss, Raekwon et Fat Joe). Autant de personnalités pour un résultat qui n’est pas mirobolant pour être honnête. Comme une part de pizza surgelée decongelée puis conservée au frigo et réchauffée après 3 jours. Des fois, la pilule a du mal à passer, comme ce sample de « Maria Maria » de Santana et Wyclef utilisé pour « Wild Thoughts » de Rihanna et Bryson Tiller. Et là encore, on a à peine dévoilé la moitié du casting. On retrouve les habitués Future et Rick Ross un peu partout, pareil pour Travis Scott (avec autotune intégré) et Chance the Rapper. Et dans quel merdier Nas s’est encore fourré sur « It’s Secured« ? Et… il y a toujours ce cher Mavado qui débarque vers la fin, le genre de mec qui habite à côté de la salle des fêtes et qui s’invite à toutes les noces… Calvin Harris est de la partie, d’autres grosses pointures de la trap plus quelques mumble rappers dont il est inutile de citer tellement leur présence est prévisible. Et Spotify qui m’empêche de lire « To the Max » de Drake donc c’est vite vu. Sans parler des producteurs : Cool & Dre, Danjahandz… comme en 2007 avec We The Best.

Excepté « Nobody » d’Alicia Keys et Nicki Minaj, « Good Man » avec Pusha et Jadakiss et « Billy Ocean » de Fat Joe et Raekwon, le duo Jay-Bey plus les quelques titres trap de très bonne facture, Khaled nous sert un gros bol de soupe de DJ populaire. Toujours dans l’excès et l’auto-glorification, comme d’habitude. Grateful est un brin pénible comme du gratte-cul et faudra pas dire que c’est de la faute de son gosse.

Pas de seconde écoute complète envisagée (sauf si on m’y contraint).

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s