2 Chainz « Pretty Girls ūüĎć TRőõP MUSIC » @@@@


2 Chainz est cet esp√®ce de personnage amusant et exhub√©rant qui nous manque vite. Pourtant il n’a pas cess√© d’√™tre pr√©sent depuis B.O.A.T.S. 2 : l’album Collegrove en partenariat avec Lil Wayne, entre deux les mixtapes Trapavelli Tre et Daniel Son; Necklace Don, et tout plein de featurings qui co√Ľtent 6 chiffres , m√™me sur le dernier album des De La Soul ! Puis encore ces playlists sur Spotify nous pr√©parant psychologiquement √†¬†Pretty Girls like Trap Music. Le stratag√®me de l’ex-Tity Boi des Disturbing Tha Peace a fonctionn√©¬†au point de r√©clamer cette dose de trap.


2 Chainz c’est le genre de gars qui reste fun¬†m√™me quand il veut √™tre pas dr√īle, parce qu’enfin, il donne l’impression de faire les choses s√©rieusement, bien ce que √ßa paraisse relatif avec lui. Sur le premier morceau « Saturday Night« , le rappeur de College Park r√©p√®te sur le refrain « I hit the trap today, I’m gonna hit the club tonight »¬†et c’est l√† qu’il r√©v√®le sa philosophie, celle d’un ancien hustler devenu rappeur √† succ√®s qui poss√®de la libert√© de faire ce qu’il veut, y compris avec la trap music. En parlant de son pass√© de dealer, il √©voque cette vie dingue et cette ascension irresistible sur¬†le tr√®s sombre « Riverdale Rd » (limite horrorcore niveau ambiance). Une fois pass√© ce r√©cap, 2 Chainz ne laisse aucun r√©pit comme pour un excellent mix de DJ sur le th√®me de la trap, √† commencer par « Good Drank » (la connexion avec Gucci Mane et Quavo), le cod√©√Įn√© « 4 AM » (avec l’andro√Įde Travis Scott) ou le bassy « Door Swangin« .

2 Chainz en a vraiment rien √† battre de ce qu’on pense, le mec est trop haut et pas qu’en taille. Sur « It’s a Vibe« , il avoue « my ego so enormous like my crib in California » et encha√ģne les lancers 3 points (« Got a vibe, make an Asian want hibachi /¬†Got a vibe, make Italian want Versace ») pendant qu’on s’enjaille avec les passages de Ty Dolla $ign, Trey Songz (qui n’a pas manqu√© de parler de « pussy drippin' ») et Jhene Aiko.¬†Mais pour rester √† ce niveau, il a fallu qu’il rappe un peu plus franchement, bouscul√© par toute cette jeune g√©n√©ration de rappeurs turbulents qui prennent de la place et c’est pas √©vident quand on a 39 ans (sauf quand on s’appelle Jay-Z, Ice Cube ou Nas). ¬†Et il n’est pas si cool avec eux quand il sort « fuck all that mumble shit » sur « Realize » avec Nicki Minaj (qui place un petit tacle √† Remy Ma avec « did Nas clear that Ether record? »), pas le seul titre spleenesque si on compte « Poor Fool » servi par Mike Will avec Swae Lee impeccable au refrain. Mike Dean et Buddah Bless font du tr√®s bon taf aussi, Da Honorable C.N.O.T.E. √©galement avec le trippant « Rolls Royce Bitch« .

Non, il n’est parfois pas tendre le 2 Chainz. Il remet des gamins √† leur place sur « OG Kush Diet » en mode « faites pas chier j’ai pas envie de m’amuser » (« your favorite rapper has no talent », mange √ßa) mais donne du cr√©dit aux migos en balan√ßant « Sippinquavo, ridin’ offsets, guess I’m ’bout to take off »,¬†le trio incontournable que l’on retrouve sur le cloudy « Blue Cheese« .¬†Enfin, Pharrell apporte des couleurs et de l’exotisme sur « Bailan » apr√®s des « Trap Check » (notez l’extrait d’instru de « ASAP » de T.I.) et « Sleep When U Die« , deux titres qui enfoncent d√©finitivement le clou final dans le plancher de la maison-pi√®ge √† l’atmosph√®re au pire sordide. Et ce tout en √©tant divertissant. Gucci, weed, lean, grosses bagnoles, balles r√©elles… tout y passe et para√ģt que ta copine va kiffer. Ah, pour le¬†sample de fl√Ľte sur « Big Amount » avec Drake, il date de la mixtape Necklace Don, soit bien avant que √ßa redevienne uber tendance avec « Mask Off« . Il a renifl√© le truc avant tout le monde.

La trap jeu, 2 Chainz est pass√© ma√ģtre en la mati√®re en d√©crochant sa ceinture d’or quatri√®me dan avec ce tr√®s efficient Pretty Girls Like Trap Music.¬†Pas mal du tout pour quelqu’un qui a d√©marr√© sa carri√®re solo sur le tard et qu’on a pas trop pris au s√©rieux au d√©part, comme un d√©conneur juste l√† pour amuser la galerie dont les d√©fauts sont devenus des qualit√©s. Il a r√©ussi et √ßa fait sourire. « Burglar Bars » qui ach√®ve l’√©coute rappelle √† quel point des personnes comme moi avaient tort.¬†Le pi√®ge fonctionne bien, les trap houses vont faire flamber l’immobilier.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonn√©es ci-dessous ou cliquez sur une ic√īne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez √† l'aide de votre compte WordPress.com. D√©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez √† l'aide de votre compte Twitter. D√©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez √† l'aide de votre compte Facebook. D√©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez √† l'aide de votre compte Google+. D√©connexion / Changer )

Connexion à %s