Oddisee « The Iceberg » @@@@½


« Brillant », « intelligent », « musical », « engagé », « talentueux »… autant d’adjectifs qui reviennent à chaque sortie d’Oddisee, y compris pour ce huitième projet solo depuis 2008, The Iceberg, paru sur la structure Mello Music Group. Un artiste hip-hop indépendant qu’on ne présente plus, un label haute fidélité qu’on ne présente plus non plus (ça fait un introduction plus courte), un album qui mérite qu’on en parle, et même plus, qu’on en fasse du bruit.

Ce n’est pas le tout d’être considéré comme une des personnalité indie hip-hop les plus cotées depuis des années, il faut savoir assumer ce statut qui l’affuble et ça, Oddisee le confirme une fois de plus. The Iceberg reprend là où le rappeur-producteur nous avait laissé avec The Good Fight, en évoluant par touches, textuellement comme musicalement en adoptant un mélange de rap organique, grâce à sa troupe de musiciens, et de hip-hop plus traditionnel, avec ses beats portant sa patte très personnelle. Son engagement politique demeure évident sur plusieurs des douze titres (« NNGE« , « You Grew Up« , « Like Really« ), avec notamment quelques rimes pointues qu’il tiraille avec un flow soutenu et acéré contre la politique ahurissante du gouvernement Trump. Et même vital cet engagement, étant Noir musulman, le point de vue du rappeur est une autodéfense face à une politique qui risque fortement de nuire à sa liberté et celle d’une partie de la population. Son point de vue est d’autant plus saisissant que notre auteur de ces attaques verbales est basé dans la métropole où est bâtie la Maison Blanche, argument supplémentaire pour être attentif à ses propos.

En plus de nourrir nos pensées, The Iceberg est un pûr régal auditif. Abordant des sujets parfois pas très enthousiasmants, sa musique ne tombe pas dans la tristesse et la tension qui règne actuellement aux US (et plombe l’ambiance) puisque les instrumentaux font tout pour nous égayer et rendre heureux (« Want To Be« , « Rain Dance« ). Ces moments de bien-être, on le doit à cette la chaleur provoquée par la savante fusion de hip-hop, jazz, soul et r&b. The Iceberg est tout sauf froid, y a pas de blizzard. Plus éclectique tout en restant cohérent, Oddisee s’inspire de la trap pour le beat de « Like Really« , fond dans le r&b quand il devient romantique sur « Waitin’ On You« , jusqu’à nous faire danser avec le hip-house « Things » (un poil French Touch non?). En sus, quelques outro, petite spécialité de certains producteurs Eastcoast depuis très longtemps.

The Iceberg est un partage sincère d’Oddisee à son public. Le rappeur-prodo vedette de Mello Music Group poursuit son évolution musicale, sa démarche, ses réflexions. Et comme convenu, il prouve une nouvelle fois au monde l’étendu de son talent avec un opus brillant, intelligent et musical. C’est qu’il en a fait du chemin ce protégé de Kev Brown lancé par Jazzy Jeff au début des années 2000, et qui a fêté le jour de la sortie de cette oeuvre ses 32 ans, seulement!

Une réflexion sur “ Oddisee « The Iceberg » @@@@½ ”

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s