The Game « Streets of Compton » @@@½


En tout, The Game a sorti trois disques portant comme nom The Documentary. Pour faire les choses autrement, le rappeur de Compton s’est porté volontaire pour réaliser la soundtrack d’un… documentaire sur Compton. C’est ce qu’on appelle une mise en abysme non? Reste à savoir si ma question est une blague ou pas.

Streets of Compton se déroule en onze chapitres avec des prods très tendance qui feront grimper le mercure au niveau de celui des côtes du Pacifique Nord. Sont crédités Phonix, Bongo, DeUno, Jelly Roll… The Game y évoque des thèmes habituels maintes fois abordés (« The Chronic« , « For the Homies« …), pas forcément ‘clichés’ mais emblématiques de la vie dans les ghettos de Compton, ces histoires, ce mode de vie, ces instantanés racontés à travers ce gangsta-rap californien que l’on écoute, fantasme et adore depuis deux, trois décennies maintenant, et dont les mélodies de synthétiseurs, les beats, les lyrics violents et réalistes, invitent à un rituel pour écouter ce type de rap.

On pourrait trouver The Game un brin opportuniste à faire la visite du propriétaire un été après Compton de Dr Dre, mais il s’en tire à bon compte. En solo, il nous emmène dans sa Chevy customisée dans des coins qu’il connaît par coeur, dans ces quartiers où le choix d’une couleur de bandana et de chemise peut déterminer ta durée de vie, avec une préférence pour « Gang Signs » et « Death Row Chains » (alerte name-dropping!) qui relate cette période des nineties où le label du boss Suge Knight régnait sans partage, quand tout le monde rêvait d’être signé sur le label. Trame d’un spin-off du film Straight Outta Compton? On y croise dans ces Streets of Compton de jeunes loups affamés et talentueux comme Boogie et Problem sur le single « Roped Off« , mais aussi AD, J3, Payso…

Après une écoute complète, on aurait cru à une synthèse de The Documentary 2/2.5 compactée dans une galette d’une grosse demie-heure, au point de se demander avec une mauvaise Foi certaine « à quand un album bonus sur le making-off ? ». Mais à bien y réécouter…

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s