Puff Daddy « MMM » @@@½


Qu’on aime ou qu’on aime le détester, Sean Combs alias Puff Daddy a/k/a P Diddy est un grand magnat de la culture hip-hop et s’il devait être représenté sur l’échiquier du rap game, il aurait été réélu maire de New York. L’entrepreneur workaholic classy et boss d’un empire qui le classe parmi les plus hautes classes aux Etats-Unis avait décidé de réactiver sa carrière de rappeur en travaillant sur deux projets à la fois, MMM, grâcieusement offert comme cadeau pour son 46e anniversaire, et No Way Out 2, « la suite de » dont je reparlerai en temps voulu.

Diddy (sans le P) est redevenu officiellement Puff Daddy en Avril 2014 en lançant le single « Big Homie » avec French Montana et Rick Ross. La communication faisant son effet, on attendait Puffy au tournant, à 180 degrés. Avec quelques couacs puisque MMM devait sortir l’an passé et être un album à part entière. Les plans ont été revus puisqu’on nous expliquera lors du Puffy’s B-Day que Money Make Mitch (en référence au personnage joué par Mekhi Phifer dans le film Paid In Full) s’avère être le préquel de No Way Out 2, album qui mettra le point final de la discographie de Sean Combs en tant que rappeur. Ci-dessous le lien soundcloud de ce free-album à peu près solo (sans la famille mais rempli de featurings) pour se convaincre que son retour n’est pas qu’un coup de comm’.

Passée l’observation de la photo avec Kate Moss de ’99 et la justification de l’existence de MMM dans l’intro « Facts« , Puff nous fait un retour aux sources avec « Harlem » et s’intronise d’entrée en tant que King of New York. Ça ne vous rappelle pas Dr Dre quand il a commencé sur « I  just bought California »? Jusque « Auction« , Puffy retrouve des vieux amis du bon vieux temps de Bad Boy Records, les deux-tiers des Lox Styles P et Jadakiss, plus surprenant, Lil Kim, mais qui fait moins de huit barres (la lose! c’est court comme micropénis). Et bien sûr sa fidèle équipe de producteurs The Hitmen (« Auction » c’est du Sean C & LV tout craché). Au passage, bon passage de Pusha T sur « Everyday« . C’est qu’on deviendrait presque nostalgique dites donc ! Ce n’est pas terminé, puisqu’on se prend plein de saveurs r&b 90s avec « You Could Be My Lover » avec un Ty Dolla $ign qui convient parfaitement sur ce créneau.

Autrement, MMM est un album bi-goût. Après les saveurs un peu « à l’anciennes », celles plus contemporaines choisis par le Puff Daddy de 2015. Son instinct l’a guidé vers la trap sur « All or Nothing » (feat Wiz Khalifa), la musica de Harry Fraud (le bien senti « Money Ain’t a Problem« ) et cette plaie de French Montana qui le suit un peu partout, à moins que ce ne soit l’inverse… On stoppe sur « Workin’« , pas seulement pour l’atmosphère pensante ou le schéma de rime, mais parce que c’est un titre relativement simple qui résume toute la vie de Sean Combs, son mode « can’t stop won’t stop ». Sur cette version remixée ont été greffés les couplets de Travi$ Scott (signalé apr une variation d’instru) et Big Sean pour ajouter du sang neuf. Enfin quant à « MMM« , la présence de Future ainsi qu’un instru à la rythmique bondissante et accrocheuse (Young Chop, Hit-Boy et Mike Will à la co-production) rende ce morceau incroyablement efficace.

Puff Daddy n’a pas tant changé en 20 ans, son flair est redoutable et il le montre une fois de plus en s’entourant des personnes qui pourront l’amener à son niveau d’excellence à lui, featurings, producteurs, et ghostwriters bien entendu (Rozay ça saute aux oreilles sur « Harlem« , Kendrick sur « Help Me » ? et d’autres que je n’ai pas su identifier). Pratiquement n’importe quel rappeur peut gratter des rimes pour lui, qu’il soit très connu ou non. Et si Lil Kim avait posé une strophe digne de ce nom et que les Lox étaient au complet, la note aurait pu gagner un demi arobase.

Money Make Mitch est presque un retour aux sources, remémorant qui il est, d’où il vient, où il va. ‘Presque’ parce Puffy est d’abord un visionnaire jamais ridicule dans ses choix (sauf quand il danse dans ses clips). Le Puff Daddy tel qu’on l’a connu dans les années 90 est de retour, c’est officiel on vous dit. No Way Out 2 sera meilleur, c’est obligé, il n’a pas le choix.

 

Une réflexion sur “ Puff Daddy « MMM » @@@½ ”

  1. Pour moi puff est le meilleur artiste du monde mai le seule regard qu’il n’aime pas investi en Afrique me choque beaucoup. En réalité l’Afrique a besoin des gens comme puff un homme toujours sur de lui dur qui ne renonce à rien. Moi personnellement j’invite puff daddy à sauver l’Afrique. Nous avons des milliers de projets mai pas de financement à mon avis c’est seuls puff qui est la solution

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s