DJ Khaled « I Changed a Lot » @@½


Le choc que j’ai eu en réalisant que j’ai chroniqué TOUS LES ALBUMS de cette plaie DJ Khaled. Si si, tous, sans exception, depuis Listenn... Il y a qu’à cliquer sur le tag « DJ Khaled album » ci-dessous. Je dois souffrir d’une forme rare de masochisme. Avec un chaque fois les mêmes plaintes, comme quoi rien ne change dans ses albums depuis Victory (c’était son troisième album si quelqu’un ne l’a pas occulté de sa mémoire).  Alors quand je vois que notre « meme hero » sort une nouvelle compilation qui s’appelle I Changed a Lot, pardonnez-moi mais, [voix de Coluche] J’ME MAÂÂÂÂRRE [/voix de Coluche]. En plus il a le culot de faire de la pub déguisée pour son resto Finga Licking, il ne rate pas une occasion le gars…

Alors cette review je l’a fait ou pas? Another one? another one.

Diagnostic visuel. Une grosse douzaine de titres pas plus et les mêmes têtes que les précédents albums, c’est-à-dire le bonhomme Rick Ross (qui a été présent sur TOUTES ses compilations, sans exception, comme moi quoi), suivi de Lil Wayne, Jadakiss, son protégé Ace Hood, Jeezy, Mavado, Vado (c’est pas les mêmes personnes non), John Legend (pour un titre solo), Chris Brown, Meek Mill… Côté producteurs, Danjahandz et Streetrunner ont été re-rappelés. Humour ou foutage de gueule? Bon, on se calme un peu, on respire et on écoute.

Le sentiment qu’il y a foule sur I Changed A Lot est faussé par le fait que pas mal d’artistes font de multiples figurations comme Future (qui fait du Future) et Rick Ross (qui fait du Rick Ross) qui se présentent quatre fois chacun, French Montana (qui fait du… French Montana, bravo!), lui c’est trois fois. C’est comme les morceaux r&b (d’assez bonne facture ma Foi comme ce « Hold You Down« ), ça tourne entre les même Chris Brown, August Alsina, Jeremih et Trey Songz, une belle chorale de demi-castrats. Puis ça reste très classique, sans valeur ajoutée. Il y a de bonnes choses sur ce volet, notamment ce retour de Trick Daddy avec Yo Gotti sur « I Sweat I Tell Another Soul » (le refrain de Future aide pas mal) et « Most High » de John Legend. Des points positifs contrebalancés par des points négatifs, tels que l’instru hyper-mainstream-tête-de-gondole-à-Carrefour pour Mavado (« My League« ) et le couplet décevant de Jay-Z sur « They Don’t Love You No More« , il a super bien choisi son titre le Hov’… Un an qu’on entendait parlait de ce morceau, tout ça pour ça franchement…

Il n’y a pas de couplet à retenir en particuler mais mettre ensemble Meek Mill, Jadakiss, French Montana et Beanie Sigel sur « I Lied » est une bonne idée, surtout que l’instru est bon. « I Ain’t Worried » avec Rozay et Ace Hood n’est pas mauvais non plus, c’est juste dans l’ère du temps. En parlant d’artistes en vogue, on aperçoit la présence de Fetty Wap et de Boosie Badazz qui a fait son retour en grâce en 2015. I Changed A Lot est simplement ultra-conforme aux standards actuels, tellement pile dans la moyenne basse, plus normcore en matière de rap/r&b commercial, tu meurs. Dans la philosophie, l’ex DJ du Terror Squad n’a rien changé, c’est un mensonge. Alors, tel un running-gag, cette question à un million de dollars : à quoi sert DJ Khaled?

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.