2 Chainz « B.O.A.T.S. II: #METIME » @@@½


J’étais convaincu que je n’allais pas du tout aimer cet album en partant de l’idée qu’il serait une banale suite du premier, que j’avais trouvé bien chiant. Puis je n’arrêtais pas de penser que 2 Chainz n’était qu’un bouffon dont je ne saisissais pas pourquoi tant de rappeurs voyait de l’intérêt à lui proposer des feats si ce n’est pour sa hype (je pense à Cruel Summer, l’album d’A$AP Rocky, etc…). Rien qu’un rappeur au succès tant éphémère que tardif. Je reconnais que je me suis bien planté avec B.O.A.T.S II: #METIME. En réalité, c’est lui qui m’a convaincu du contraire, comme ça a été le cas avec Lil Jon en 2004.

Après mon avis favorable pour A$AP Ferg, n’allez pas penser trop vite que je me lancé à fond dans la trap music. Pourtant je n’ai pas l’impression non plus de faire une seconde exception concernant cet 2e album de 2 Chainz, anciennement Tity Boi des DTP et Playaz Circle. Depuis l’an dernier quand Based on a True Story est sorti, le grand gaillard a nettement muri, peut-être à cause de la disparition de son père, ou une vraie volonté de montrer qu’il n’est autre chose qu’un rappeur très 1er degré qui s’assume. Et on le ressent dès « Fork« . Evidemment dans l’écriture, 2 Chainz fait du 2 Chainz (pas 1, ni 3, 2), il reste très simpliste et appelle un chat un chat, néanmoins il fait preuve de plus de sérieux. « Where U Been? » feat Cap.1 et « U Da Realest » inspirent un certain respect. Mais avant tout, 2 Chainz n’a pas fait l’erreur de proposer une banale suite en grossissant le trait par rapport premier album, il est dans autre chose.

L’autre amélioration provient du choix des producteurs. Il reconduit ses collaborations avec Mike Will, Drumma Boy et Streetrunner et ajouté à sa liste la J.U.S.T.I.C.E League, Pharrell Williams sur le single exotique « Feds Watching’ » (des influences caribéennes qui nous emmène dans les rues de Miami), l’immense DJ Toomp ou encore – ô surprise – Mannie Fresh sur « Used 2« , un titre qui rappelle forcément les Hot Boyz vu la façon dont 2 Chainz reprend le phrasé de Juvenile. Le rappeur en or d’Atlanta a même fait appel à Diplo pour donner du pep’s sur la bombe « I Do It » (avec Lil Wayne et Drake) et « Netflix« , un titre sur le vidéo-amateurisme où Fergie (oui Fergie des Black Eyed Peas) avoue à demi-mot – disons qu’elle essaie de rapper – qu’elle se drogue volontiers. Autre exemple, l’ambiance crée par l’association de piano/synthés/orgues sur « Mainstream Ratchet » tient du grand art. Ou encore ce « So We Can Live » (feat T-Pain) coupé en deux parties.

Le reproche à faire serait sur son flow pénible sur la durée, comme si ça lui requerrait des efforts de faire des rimes. A mi-parcours, vers « Extra« , il devient tout raplapla avant d’essayer de se relancer et de s’essouffler. Lyricalement, il semble aussi à bout de force (« last name ‘chainz’, first name ‘2’« ). Mais, tactique ou pas, aussitôt il se relève et enchaîne « U Da Realest« , le très bon « Beautiful Pain » (avec Lloyd et euh… Mase!?!) et nous nous bluffe littéralement sur « Black Unicorn » (avec Chrisette Michele et produit par Toomp) en faisant preuve de clairvoyance quand il rappe « Lyrically I can be Talib Kweli / But with gold teeth it’s hard for some to believe » et souligne aussi – et il n’a absolument pas tort – « I rhyme like a nigga younger than me by ten years ». Par contre qu’il dise sur je-ne-sais-plus-quel-morceau « my last album was a classic », je comprends parfaitement que ça puisse hérisser les poils.

Ce n’est pas une blague, B.O.A.T.S. II #METIME a de sérieux arguments qui permettent de considérer 2 Chainz autrement qu’un trublion là par hasard. Allez, soyons fou pour la note…

PS: c’est Kanye West qui a filé un coup de main pour la pochette de l’album.

PPS: en bonus track, « We Own It » feat Wiz Khalifa, présent sur la soundtrack de Fast & Furious 6.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.