Juicy J « Stay Trippy » @@@½


Stay Trippy n’est que l’aboutissement logique d’une carrière bien remplie. D’abord au sein des légendaires Three 6 Mafia, Juicy J, DJ Paul et consorts (Gangsta Boo, Crunchy Black, Koopsta Knicca…) ont placé, avec 8Ball & MJG, la ville de Memphis sur la carte du rap, gagné le statut de légende, gagné un Grammy Award avec leur morceau « It’s Hard Out There For a Pimp« , gagné une certification platine avec The Most Known Unknown

Mais d’albums en albums, en allant de l’underground vers le mainstream, les Triple 6 ont perdu des membres, pour ne former qu’un binôme avec Last 2 Walk en 2008. La suite du plan était de se focaliser sur les carrières solos, ce que Juicy J a fait en 2009 avec son 2e solo Hustle Til I Die sorti sur leur label Hypnotyze Minds, sans grand écho. C’est plus jeune que lui, Wiz Khalifa, qui va lui offrir une réelle opportunité de capitaliser cet accomplissement en le signant sur Taylor Gang Records fin 2011, un billet retour vers le mainstream.

Stay Trippy est donc le résultat logique du devenir de Juicy J aujourd’hui : un son partiellement Three 6 bénéficiant du type de productions actuelles. Quand il n’est pas derrière les manettes, il a confié les instrus à Dr Luke, Lex Luger, la révélation Young Chop, ID Labs (qui officie pour Mac Miller et Wiz), et surtout un Mill Will Made It qui commence très fort avec « Stop It« , en plus de signer le single platinum « Bandz a Make Her Dance » avec Lil Wayne (mouais) et 2 Chainz (mouais mouais). En parlant de ce titre, on peut se poser la question fâcheuse de savoir s’il aurait vendu autant sans les deux zigotos en featuring… Peu importe en fait, c’est mérité.

Comme le rappe Juicy J, 38 ans cette année, sur « Money A Do It« , il sous-entend qu’il ne cherche pas à rajeunir son image (« old school pimpin’ she ain’t fuckin’ wit no rookie »). Pourtant des jeunôts ce n’est pas ce qui manque sur cet album : Wale, Chris Brown, Big Sean, A$AP Rocky, Yelawolf, puis Wiz Khalifa à deux reprises (dont le titre « Talkin’ Bout » qui fait du pied aux radios comme une femme qui veut coucher pour de l’argent). En revanche, le statut de légende de Juicy J lui sert pour s’assurer d’un couplet posthume du regretté Pimp C sur « Smokin’ Rollin’« . Et s’il a fait le choix de ne pas collaborer avec son acolyte de toujours DJ Paul, le frangin Project Pat a pu contribuer sur « No Heart No Love » (coucou Spice 1).

Les sujets de prédilection de Juicy J sont toujours les mêmes, son flow aussi. Evidemment il trippe autour des mêmes choses et ça tourne en rond : weed, pétasse, argent, kush, stripclub, alcool, pussy, twerk, encore de l’argent,… et des gros coup de pression (« A Gun Plus a Mask« , « Money A Do It« ). C’est cet aspect typique des Three 6 Mafia que l’on aime retrouver sur Stay Trippy, ainsi que ces mélodies hypnotiques et parfois sinistres que les autres producteurs ont très bien cerné, notamment Lex Luger (« All I Blow is Loud« ), Dr Luke (« Scholarship« ) et le bonhomme Timbaland, sur ce morceau incroyable « The Woods » avec Justin Timberlake au refrain. Puis ces « yeah hoe » qui reviennent de manière récurrents…

Maintenant on s’en fout dans le fond si vous avez kiffé ou pas Stay Trippy, donnez à Juicy J le respect qui lui est dû. Sa vie est fantasme pour beaucoup et sa hauteur une réalité.

Une réflexion sur “ Juicy J « Stay Trippy » @@@½ ”

  1. Chronique assez juste, l’album est juste énorme au niveau de l’esprit et de l’ambiance qui s’en dégage, on ressent la filiation Three Six Mafia (dont je suis un grand fan) et même si certains trouveront les thèmes assez redondants (fric, pouffes, fêtes et drogues en tout genre); sachez que c’est la patte Juicy J tout simplement (We trippy Maaaane). Mention spéciale au morceau « smokin rollin » en duo avec un autre vétéran (que Pimp C repose en paix) de la trap sudiste, et sans oublier son compère aussi natif de Memphis, incroyable duo entre Justin Timberlake sur « the woods ». Ma note 17/20

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s