Tech N9ne « Something Else » (all access edition) @@@@½


2012 n’a pas été une année de tout repos pour Tech N9ne : une tournée partout dans le monde (faisant étape par Lyon et Paris) et pas moins de trois EP très bien cotés (Klusterfuk, E.B.A.H. et Boiling Point). Fatigué le rappeur de retour à Kansas City ? Diable non ! Il pète la forme ! A 41 ans, il sort un treizième album qui carbure du feu de Dieu.

Passé le skit, Something Else démarre avec du tonnerre de Zeus. Progressivement, « Straight Out The Gate » passe du mode furie au déchaînement des enfers à 2min45 quand le métal prend le relais. Sur ce son où l’on aurait volontiers entendu Eminem se trouve Serj Tankian, la voix des System of a Down. Cette énergie se propage telle une onde le long du disque, où les hybridations rock électrise « Love 2 Dislike Me » (feat Tyler Lyon & Liz Suwandi) et « Fortune Force Field« . David Yates est habité par un âme maléfique et son étrange musique rap avec (« I’m not a Saint« ), ou pas (« Believe« ). Ses bangers sont ultra-efficaces (le bassy « Dwamn » et le complètement ouf « Thizzles » avec Danny Brown), au point que T-Pain reprend du poil de la bête sur « B.I.T.C.H.« . Et toujours ces morceaux qui retournent la cervelle comme des substances illicites (« So Dope« ).

Une pléthore d’invités de haut vol sont venus contribuer à ce festival hautement consistant. En plus des artistes maisons (le bras droit Krizz Kaliko, Ces Cru, Mayday, Stevie Stone, Wrekonize…), c’est un vrai plaisir d’entendre le très bon Kendrick Lamar sur « Fragile« , titre sur lequel Tech N9ne avoue que l’attaquer sur sa musique le rend plus sensible, ou bien Game qui rappe a cappella sur « Priorities », par dessus la respiration d’un homme poursuivi, narrant les pensées qui lui traversent la tête comme si sa vie était en sursis. Cee-Lo, Kutt Calhoun et Big K.R.I.T. se rejoignent sur « That’s My Kid » tandis que Trae the Truth et Red Café posent sur « Down with the BS« . En revanche le duo Wiz Khalifa et B.o.B. se retrouvent sur le seul moment de mollesse de Something Else (« See Me » produit par Drumma Boy). Pas si négligeable, la chanteue Liz Suwandi apporte une touche de pop là où elle passe.

Beaucoup de moments forts sur cet opus dantesque, un alliage de matière très dense composé d’éléments positifs et négatifs principalement produit par Seven, jusqu’à la fin avec « Strange Days » qui sample les Doors (merci Fredwreck!) et le superbe « Meant to Happen« , un morceau où le rappeur du Kansas rappe à coeur ouvert, racontant des passages clef de sa vie qui l’ont dirigé vers le rap (le décès de sa mère, son premier flingue…). Et même dans les prolongations, le dernier titre « Feels Like Heaven » arrive comme la cerise sur un gâteau géant. Une fois encore, on ne peut que s’incliner devant la toute puissance de Tech N9ne.

Une réflexion sur « Tech N9ne « Something Else » (all access edition) @@@@½ »

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.