Flying Lotus « Until The Quiet Comes » @@@@½


Afin de connaître un artiste aussi mystérieux que Flying Lotus, il ne suffit pas simplement de retracer sa discographie ou de lire quelques lignes de biographie, où certains apprendront qu’il n’est autre que le neveu d’Alice Coltrane, un grand nom qui résonne dans l’histoire du Jazz, ou qu’il a réalisé le clip d’Erykah Badu « Gone Baby (Don’t Be Long)« , produit quelques son pour Blu, etc… Dans son cas, il suffit de laisser son univers musical venir à nous, et d’entrer en immersion totale dans son nouvel opus Until The Quiet Comes.

Notre sens auditif vogue dans une dimension où la soul psychédélique, le nu-jazz et l’électronica expérimentale, la composante principale de ses compositions, ne font qu’un. FlyLo devient dès lors maître de sa propre liberté, à lui de créer les formes d’instrumentaux imaginaires qu’il souhaite. Le « Nightcaller » se transforme en délire funky, le jazzy « Only If You Wanna » est ‘atmosféérique’, la pesanteur de « Sultan’s Request » amplifiée par les basses électroniques, un petit détour par le single récréatif « Putty Boy Strut« …Aussi les personnalités présentes sur ce projet salvateur se dématérialisent pour n’être que voix dans une matrice spirituelle, des mots pour notre subconscient. La voix très roots d’Erykah Badu sur « See Thru To You » se transforme en écho plaintif sur « Until the Quiet Comes« , pareil pour Thom Yorke (Radiohead pour les incultes) sur « Electric Candyman« , Thundercat groove en douceur avec « The DMT Song« , une Linda Carlington fantomatique sur « Phantasms » et Niki Randa vient illuminer le stellaire « Getting There » comme des étoiles qui éclairent la nuit.

Puisque les sensations qui fusent sont parfois indescriptibles, voici la liste des adjectifs qui viennent spontanément à l’esprit durant l’écoute : zen, céleste, psychique, tribal, ingénieux, éblouissant, transcendantal, abstrait, spleen et idéal… jusqu’à ce que le silence vienne interrompre l’écoute, signalant la fin de ce voyage fantastique guidé par Flying Lotus. Qu’est-ce qui caractérise concrètement un chef d’œuvre comme Until the Quiet Comes? Des fois, il n’y a pas de critères particuliers, encore moins des critères objectifs. On le sait, c’est tout.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.