DJ Khaled « Kiss the Ring » @@½


Prenez un banc gros poissons du rap game, plein de rappeurs du Sud, deux-trois figures emblématiques voire légendaires du mouvement hip-hop sans oublier les dernières sensations qui vont écrire l’avenir du rap, plus ou deux chanteurs de reggae/ragga, combinez-les par pertinence, proposez-leur des instrus principalement sudistes, une douzaine environ, servis les producteurs à la mode, ajoutez une dose d’autotune, des gimmicks insupportables de DJ Khaled, et tadaaaaaaam, vous aurez un album de DJ Khaled. On ne change pas une formule qui marche, Kiss the Ring ne fera pas exception.

Un décryptage du tracklisting d’abord. On observe que Rick Ross et Lil Wayne ont renouvelé pour la cinquième fois leur forfait multi-featuring. Ils emmènent dans leur sillage les membres de leurs familles respectives MMG et YMCMB, à savoir Meek Mill, Wale, Nicki Minaj, Mack Maine…, certains d’entre eux ont déjà eu l’occasion de participer l’an dernier sur We The Best Forever. T-Pain, Ace Hood (que Khaled a lancé), Birdman, Plies, Chris Brown, Big Sean, Mavado, Nas, Kanye ou encore Jadakiss arrivent ici en habitués. Rien de nouveau sous le soleil de Miami jusque là. Chez les producteurs, seuls les Runners font acte de fidélité à DJ Khaled, Boi-1da répond présent de même que DJ Toomp et J.U.S.T.I.C.E League, font leur entrée les nouveaux beatmakers en marche comme Hit-Boy, Jahlil Beats, Detail, Mike Will… Dans la forme, le style est basiquement identique aux précédentes compilations du DJ de Cash Money et Terror Squad. En gros: pas de grands changements.

De nouvelles têtes apparaissent cependant au casting, comme le très surestimé French Montana, Future et son autotune déglingué, 2 Chainz et Wiz Khalifa sans trop de surprise, mais surtout J.Cole, Big K.R.I.T. et Kendrick Lamar, formant un trio idéal sur « They Ready » (que J.Cole produit). La réunion de Nas et DJ Premier – c’était un vieux souhait – et Scarface, c’est mieux qu’un rêve. Le titre: « Hip-Hop« . La prod est signée J.U.S.T.I.C.E. League et ça sonne pas mal du tout. Après tout est relatif, ce n’est qu’un album de DJ Khaled, autrement dit, pas de quoi s’enflammer. Pas de quoi s’enflammer non plus de ce duo Rozay/Kanye West, « I Wish You Would » tombe à l’eau. Kanye reprenant ses mauvaises habitudes avec l’autotune, rendant le titre super superficiel. Le single « Take It To The Head » semble plus efficace.

DJ Khaled, on finit par l’oublier à force, obligé de gueuler pour exister. Puisqu’il ne propose aucune prod, il devient lui-même l’intrus de son propre album, comme à chaque fois. De toute façon c’est bien grâce aux autres qu’il a construit son succès, non?

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. c’est court, concis, bref, comme l’album que je n’irais pas ecouter par respect et pitié pour khaled… beurk

    J'aime

  2. Lions dit :

    French Montana n’est pas surrestimé au contraitre. Il a un univers et un flow très spécial avec son flow un peu déglingué. Il se démarque beaucoup de ses collègues du MMG / YMCMB et compagnie. Coke Boy Baby! Concernant l’album bah c’est du DJ Khaled quoi……

    J'aime

Répondre à Thomas MightyMos' Dub Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.