Large Professor « Professor @ Large » @@@½


Il a beau avoir la barbe et les cheveux grisonnants, Large Professor n’a pas rangé sa MPC et son micro. Nous sommes en 2012 et le vétéran new-yorkais livre Professor @ Large, une nouvelle contribution avec toujours de bonnes formules pour prodiguer ses enseignements. Ceux qui se sentent l’âme d’un puriste version 2.0 pourront se pencher sur cet ouvrage aux méthodes conçu avec des méthodes d’un autre âge.

L’album démarre par le single « Keys to the City« , un morceau présentant Large Pro comme un sage veillant sur les fondations rap de la ville de New-York. D’emblée on constate que le dinosaure n’a pas encore fossilisé bien qu’il demeure scrupuleusement ancré sur les fondamentaux avec son flow de professeur de l’ancienne école. On pourra lui taxer une attitude trop conservatrice avec sa technique d’un autre temps, on ne boudera pas notre plaisir à l’écoute de « Kick Da Habit » et « Light Years« . Mais sans vouloir être méchant, ses instrumentaux se portent mieux quand ils restent en tant que tel, c’est-à-dire juste des instrumentaux (« Barber Shop Chop« , « Sun, Stars & Crescent » à-la-Pete-Rock et « Back In Time« ).

L’album prend plus de mesure lorsque d’autres intervenants viennent partager leur savoir-faire. Fruit du hasard, ils posent sur les instrus les plus inspirés. Busta Rhymes arrive sur « Straight From the Golden« , pas dévastateur mais c’est toujours bien de l’entendre sur des beats eastcoast (ce qui n’atténue en rien notre inquiétude au sujet de son prochain solo chez Cash Money), la doublette Cormega et Tragedy Khadafi représentent le Queens sur « Focused Up« , puis Mic Geronimo, Grand Daddy IU et un Lil Fame patraque… On rêvait de Nas mais c’est l’inverse qui s’est produit sur Life Is Good.

À la manière des films Marvel montrant un teaser de la prochaine superproduction à venir après le générique, Large Pro a placé à la fin de Professor @ Large la bombe « M.A.R.S. » de la formation CorMega/Action Bronson/Roc Marciano/Saigon. En espérant que cette formation deviendra un jour, un super-groupe de rappeurs (ou un groupe de super-rappeurs) à part entière tout comme les Slaughterhouse.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s