MMG presents: « Self Made, Vol.2 » @@½


MMMMMMaybach Music. Entre le Self Made volume 1 et ce volume 2, il s’est passé plein de choses. La firme allemande Maybach a annoncé la fin de production de ses limousines, Wale a sorti Ambition, Pill s’est aperçu qu’il s’est fait entubé en beauté (il n’a jamais signé de contrat chez MMG haha) et Rozay nous a fait une petite attaque cardiaque alors qu’il venait de divulguer deux nouveaux singles de God Forgives, I Don’t, son futur album. Ce nouveau volume, comme le précédent, établit un état des lieux du label de Rick Ross, enfin, de son ’empire intouchable’ et de ses têtes d’affiche : Meek Mill, Wale, Stalley. Et Omarion.

Immédiatement on identifie le son maison de Maybach Music Group, c’est-à-dire des sons à la Lex Luger mais sans Lex Luger. À croire qu’une bande de copycats veillent aux productions. Le premier morceau « Power Circle » fait le tour du personnel, sans oublier Gunplay de Carol City Cartel (qui vient tout juste de signer un deal chez Def Jam), histoire de refaire les présentations. Et Kendrick Lamar qui passe en dernier, pourrit poliment tous ceux passés avant lui. Ça, c’est fait. Mais on sait déjà à quoi s’attendre de cette compilation. Wale ne se sent plus pisser dans ses égotrips, en plus son flow devient de plus en plus feignant. Stalley, dont les apparitions remontent le niveau avec « Fontain of Youth« , « The Zenith« , vend petit à petit son âme au diable, servant de caution intellect au label. Après un passage à vide chez Young Money, Omarion tente de sauver sa carrière chez MMG, en louant ses services pour les refrains chantés, MMG manquait justement d’un chanteur r&b, ça tombait bien. « Let’s Talk » est pas mal du tout n’empêche. Et Meek Mill, le prochain rappeur à dégainer après son boss, ben lui je ne comprends vraiment pas ce qu’on lui trouve de bien… pourtant j’ai essayé ! Vraiment, je ne vois pas…

Les multiples guests (T.I., French Montana, Kendrick et surtout Nas sur « This Thing of Ours« , Nipsey Hu$$le, Wiz Khalifa, encore Bun B…) sont moins superflus qu’ils n’y paraissent au milieu de Self Made 2, dont le but inavoué est de faire monter la pression avant l’arrivée imminente du nouvel album de Rozay.

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. rikiki dit :

    J’ai préféré le premier Self Made.
    Autant, j’aime bien tous les membres de MMG dans leur style (sauf Omarion) autant aucun titre ne m’a vraiment retourné.
    Rozay devrait se calmer et disparaître au moins quelques mois, le public se lasse vite.

    J'aime

Répondre à rikiki Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.