David Banner « Sex, Drugs and Video Games » [mixtape] @@@½


Quand on voit l’artwork côté verso de Sex, Drugs and Video Games on songe immédiatement au jeu vidéo culte Grand Theft Auto. C’est pas faux. Quand on voit la liste de featurings côté verso, on se dit qu’il s’agit du nouvel album de David Banner. C’est pas très vrai, le format est celui d’une mixtape digitale à l’image du rappeur du Mississippi, bien baraqu’.

À une période où plus ne semble nous étonner en terme de collaborations, on sera tout un même un poil surpris par la présence du beatmaker M-Phazes pour la mise en bouche « Sex, Drugs and Video Games« , samplant pour l’occasion « This Thing » de D’Nell. La piste suivante « Believe« , nous en met plein les oreilles avec un son très lourd du texan Mr Lee reprenant le refrain de « Love U 4 Life » des Jodeci, avec en prime un couplet de son protégé Big K.R.I.T.. Swiff D (Pac DiV, 50 Cent, Phonte) co-produit pas mal de titres dont les bangers « Yao Ming » (avec 2 Chainz et Lil Wayne ou A$SAP Rock et Chris Brown en mode rappeur sur le traitement remixé) et « Swag Remix » avec Kardinal Offishall. Une recette simple et ultra-effacace : un bon gros bass-beat et des notes de synthés répétitifs hypnotisantes.
Parmi les autres titres à retenir, « Work » feat Don Trip et « Castles in Brooklyn » feat Maino, clin d’oeil aux Beastie Boys avec cet échantillon de saxophone caractéristique. « Californication » réunissant Snoop Dogg, Ras Kass et un oral de The Game est hyper qu’on atteen fichu, tout ce qu’on attend d’une chanson rap westcoast contemporaine. Reste à comprendre pourquoi David Banner a conçu ce morceau vu qu’il a déjà fait un titre sur le sujet sur Certified. Sur « Malcom X« , pas de remuer le débat politique et  le racial quand David adopte un phrasé à la Rick Ross. On zappera sans regret les tracks pseudo émo-r&b ou autres instrus au goût douteux (« Amazing » feat Chris Brown, « No Choices« , « Whos That« , « I Look Good« ) quand d’autres retiendront notre attention comme « Let Me In » feat Tank et la baise intersédirale « Smoked Out » avec Raheem DeVaughn et Bun B.
Voilà en gros ce que j’en retiens.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.