De La Soul’s Plug 1 & Plug 2 present « First Serve » @@@@½


Les De La Soul ont été et sont toujours un groupe cher dans nos coeurs de hip-hopeurs. Leur capital sympathie n’a jamais fléchit durant leurs vingt années de carrière. Et même si ce nouveau projet ne concerne que Posdnuos a/k/a Plug 1 et Dave West a/k/a Plug 2, First Serve mérite tout notre intérêt ne serait-ce que par sa nature conceptuelle. Et qu’en plus, il est produit par des français.

First Serve n’est pas un album à proprement parler mais une histoire hip-hop en plusieurs chapitres. « Opening Credits » met en scène nos deux potes, Jacob dit ‘Pop Life’ (Pos), le genre de type très propre sur lui et qui n’a qu’une seule envie c’est d’avoir du succès et tout ce qui va avec, et Deen (Dave), un mec un peu autiste sur les bords, porté sur la bouteille et qui subit le joug d’une mère tyrannique. Tous deux veulent se lancer dans le rap et se mettent à taffer comme des tarés (« The Work« ). Ils parviennent enfin à leurs fins malgré les difficultés (« We Made It« ) mettent en place leur label Goon Time Records et sortent leur premier single, le disco-funky « Must B The Music« . Après quoi ils connaissent de nombreuses péripéties jusqu’à se séparer momentanément (« Clash Symphony« ). Deen rentre vivre chez sa daronne et Pop Life se barre dans le Sud de la France où il rencontre une certaine Keysha. Malgré leurs personnalités très distinctes, Deen et Jacob finissent par se réconcilier. Ils reviennent dans le business et retournent en studio quelques semaines plus tard (« Tennis« ). Ouf, tout est pas trop bien qui finit à peu près bien pour eux puisqu’ils remontent sur scène pour rapper « Move ‘Em In, Move ‘Em Out« . Mais il est encore plus passionnant d’écouter leurs lyrics et les mises en situations rocambolesques que de lire ces lignes.

Ce fabuleux storytelling des deux Plugs tournant avec dérision le monde du rap est mis en image par un univers graphique propre aux De La Soul et mis en son par deux producteurs français, Chokolate et Khalid. La qualité des instrumentaux est indiscutable, mêlant habilement samples rejoués et instrumentations live. La plupart des morceaux sont funkys à souhait (« We Made It« , « Must B The Music« , « Move ‘Em In, Move ‘Em Out« ), suaves comme la Côte d’Azur (« Pop Life« ), dans l’ensemble très mélodiques et surtout hip-hop évidemment. On remarque des influences de Dr Dre sur le beat de « Tennis« . En tout cas, chapeau, le travail à la production est remarquable.

Le De La étaient cool dans les nineties, ils l’étaient dans les années 2000, ils le sont encore sur First Serve. Ces types n’ont pas d’âge et maîtrisent leur art comme personne. Pas d’inquiétude non plus quant à leur futur. Pas de pré-retraite en prévision, puisqu’un nouvel album du trio a été annoncé… avec leur producteur historique Prince Paul !!!

‘, ‘[Chronique] Deux des trois De La Soul partent à l’aventure’, ‘Les De La Soul ont été et sont toujours un groupe cher dans nos coeurs de hip-hopeurs. Leur capital sympathie n’a jamais fléchit durant leurs vingt années de carrière. Et même si ce nouveau projet ne concerne que Posdnuos a/k/a Plug 1 et Dave West a/k/a Plug 2, First Serve mérite tout notre intérêt ne serait-ce que par sa nature conceptuelle. Et qu’en plus, il est produit par des français.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s