Black Milk/Guilty Simpson/Sean Price, Random Axe @@@½


En cours d’élaboration depuis la mi-2008, le super-groupe Random Axe présente ce mois de Juin 2011 son projet finalisé. Attendu comme un événement underground, cet opus publié chez Duck Down Records, fruit du trio de choc Black Milk (qui produit entièrement l’album), Guilty Simpson et Sean Price est conforme aux prévisions. Un peu trop prévisible d’ailleurs, on aurait aimé quand même quelques surprises. Tant pis, on se contentera de ce contenu compact et musclé verbalement parlant.

Mise en route de la connexion « 313 to NYC » pendant les présentations lors du « Random Call », échauffement nécessaire avant d’entrer dans le vif du sujet : un combo de quatre tueries « Black Ops » (feat Fat Ray), « Chewbacca » (feat Roc Marciano), « The Hex », triptyque dédicacé au manager Hexmurda qui les a réuni tous les trois, et « Understand This », tout dans le beat et les punchlines. Black Milk plus compétent et présent à la prod qu’au mic, ses drums sont toujours aussi impressionnants. Il en profite pour cligner de l’oeil à J Dilla sur l’« instro » (fusion intro+instru, NdR) « Zoo Drugs », inspiré de la période électro de son mentor, et le Wu (en outro de la piste « Chewbacca »). Sean Price et Guilty Simpson ont droit à respectivement un et deux passages en solo (« The Karate Kid » annonçant Mic Tyson pour Ruck, « 4 in the Box » et « Never Back Down » pour Guilty). Quelques guests investissent cet opus collaboratif, à savoir Danny Boy et Melanie Rutherford (« Jahphy Joe »), ainsi que Rock et Trick Trick (« Another One »).

Même si ce ménage-à-trois rapologique a abouti à un LP fort homogène, sérieux et qui pue la street, on garde en tête le sentiment que Random Axe aurait pu être encore meilleur. Pas faux. D’après les intéressés, Random Axe a été conçu presque comme une mixtape, ce qui explique le pourquoi du comment… Les protagonistes ont vraisemblablement réfuté l’idée de concevoir un ‘triangle de featurings’, toutefois il apparaît que Black Milk, Sean P et Guilty Simpson ne se sont pas donnés au maximum de leurs possibilités.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. jaym dit :

    boucherie, chronique faite ala va-vite par contre…

    J'aime

  2. Mastazob dit :

    Album de malade, beats et punchlines de fous! Je m’attendais exactement à ça!
    Ma préférée: « Black Ops » avec un refrain parfait de Fat Ray.

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.