Lil Wayne « I Am Not a Human Being » @@@½


Les affaires tournent à plein régime pour Lil Wayne. Sa compilation We Are Young Money et son pseudo album rock autotuné Rebirth sont chacun plaqués or, son poulain Drake est platine, son featuring sur le single « No Love » d’Eminem fait un tabac et son nouvel album I Am Not A Human Being (Young Money/ Cash Money/ Universal) s’est s’est déjà écoulé à plus de 300 000 exemplaires (digitaux et physiques), tout ça alors qu’il termine de purger sa peine pour port d’arme illégal dans sa cellule de confinement à Rikers Island.

À la base I Am Not A Human Being devait être édité sous forme d’un EP mais il contient au final une dizaine de titres inédits (+ 3 bonus tracks) probablement enregistrés avant de finir entre les barreaux, faisant l’intermédiaire entre Tha Carter III et le 4e volet programmé pour bientôt. Rarement j’ai vu une personne d’aussi hyper-active dans le rap game, autant qu’un 2Pac. Surhomme ou alien?

I Am Not A Human Being ne contient pas de guests stars ni de superproductions hypertendance. Ni d’autotune, alleluia ! Quoique si, un peu (sur « Popular »). Ce disque c’est juste Lil Wayne, ses Young Moula et une poignée de hits produits par des spécialistes (Cool & Dre, Boi-1Da, Streetrunner, Polow Da Don, Kane Beatz…). Comme un chewing collé à une basket, Drake le suit partout, inévitablement, sur la première piste « Gonorrhea », le soulful « With You » et le single « Right Above It ». Et quand Drake n’essaie pas d’imiter le vénéré Weezy, c’est l’inverse qui se produit sur « I’m Single », réalisé par l’ingénieur du son attitré de Drake, Noah ’40’ Shebib, qui a conceptualisé la majorité de Thank Me Later.

Content de voir que Lil Wayne revient à faire du rap exempt d’autotune avec ses rimes de malades et son flow parfois imprévisible. Sa perf sur l’instru hip-hop Rock à la Beastie Boys « I Am Not A Humang Being » laisse entrevoir une idée de ce qu’aurait pu être Rebirth s’il n’avait pas trop bu de sizzurp. Pratiquement tout son roster est là pour l’assister (sauf Mack Maine), même Jay Sean sur « That Ain’t Me ». La black Barbie Nicki Minaj chante le refrain « What’s The Problem With Them », aussi bien qu’elle rappe, et les bonus track « YM Banger » et « YM Salute » regroupent Tyga, Lil Chuckee, T-Streets, Gudda Gudda (le nom le plus cheesy du rap game), Lil Twist et Jae Millz.

Malgré ce qu’on aurait pu penser au départ, I Am Not A Human Being contient du gros son, même s’ils datent de plusieurs mois. On peut parler d’un album à part entière dans la discographique de Lil Wayne, bien ce qu’en l’apparence ce n’était pas l’intention vu qu’il apparaît presque comme un We Are Young Money bis. Préparez vous à un retour en grâce du petit prince de la Nouvelle-Orléans…

 

Une réflexion sur « Lil Wayne « I Am Not a Human Being » @@@½ »

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s