Pac Div « Don’t Mention It » [mixtape] @@@½


La Pacific Division viennent de débuter leur troisième saison avec un free album dont on taira le nom. Faut-il que j’en parle?

Ils sont jeunes, ‘fly’, frais et bourré de talents. Ils méritent d’être connus alors comme un amateur averti en vaut deux, je fais passer le mot pour ceux qui les connaissent déjà depuis leurs précédentes net-tapes et pour ceux qui iront télécharger cet album en scred histoire de. Que vous les suiviez depuis un moment ou que vous débarquiez en cours de route, peu importe, ceci est valable pour tous les intéressés. Pas de grosses nouveautés en vue par rapport à Church League Champion, les trois emcees continuent leur chemin sur cette suite fidèle en débutant avec « Underdogs II » feat Colin Munroe, une sorte d’introlude, un peu comme pour une série télé, avec les premières minutes consacrés à résumer l’épisode précédent.

Les Pac Div affirment leur style sur des rythmiques épurées aux mélodies sophistiquées ultra-simplistes (« It’s On », « Waves at the Prom », « Shine ») ou des boom-bass beats saucés d’une dose de screwed & chopped (« Birds » feat Pill, « Broccoli »), comme une version californienne des Cool Kids. On peut leur prêter pas mal de similitudes sur leur hipster-hop entre ces deux groupes, sauf que Swiff D (le producteur des Pac Div) se distingue d’un Chuck Inglish en s’appuyant sur des bases Westcoast et soulful qui s’en dégagent des titres laid-back comme « Overcome » et « Don’t Forget the Swishers » avec Dom Kennedy, Carter et Chip the Ripper. Il me tarde de les voir arriver dans les bacs, comme bon nombre de ces jeunes rappeurs talentueux qui se servent d’Internet pour percer.

Ne faites plus alors comme si vous n’étiez pas au courant : grâce aux U-N-I, Blu, Dom Kennedy, Nipsey Hussle et eux, la nouvelle vague Westcoast entre en ébullition. On assiste à l’heure où je vous écris à une passation de pouvoir d’une génération à celle-ci, à un renouvellement. C’est ce que j’ai pensé lorsque j’ai entendu, avec beaucoup de nostalgie, un passage de « So Much Pain » de 2Pac sur « Here We Go ». Alors s’il te plaît Ice Cube, malgré tout le respect qu’on te doit, laisse-les s’exprimer à leur tour.

> cliquez sur ce lien pour télécharger Don’t Mention It des Pac Div sur EKIEmagazine.

3 réflexions sur « Pac Div « Don’t Mention It » [mixtape] @@@½ »

  1. 1. Merci pour le rétrolien

    2. Je suis 100% d’accord avec toi sur le point sur la nouvelle vague californienne composée de : U-N-I, Blu, Dom Kennedy, Nipsey Hussle… Je rajouterai également Kendrick Lamar et Diz Gribran (qui n’est pas mauvais)… Il est temps que les anciens passent le flambeau et qu’on arrête de répéter les mêmes noms quand on parle de west coast…

    3. A la première écoute, je ne trouve pas cette tape transcendante mais je vais réecouter plus attentivement.

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s