Chris Brown « Graffiti » @@@½


Comment démarrer la présentation de cette chronique sans s’attarder un temps soit peu sur la « dispute violente » avec sa petite copine de chanteuse. Stupeur dans le monde de la musique : Chris Brown, surnommé le nouveau Michael Jackson, son idôle absolue, est devenu le fils spirituel d’Ike Turner.

Pour résumer ses derniers mois en quelques mots : presse à scandale, mea-culpa, procès médiatisé, évocation de son passé trouble, service communautaire (un éboueur modèle selon les colonnes de potins), interviews au compte-goutte, insultes de la part de ses fans, « blackboulage » par sa maison de disque, fermeture du compte Twitter… Dure la vie d’artiste quand on est à ce point humilié. Les conséquences de ces quelques secondes d’excès de sang sur sa (jeune) carrière sont désastreuses, à moins qu’il sauve les meubles avec Graffiti, son troisième album.

Graffiti était prévu à la base pour le Printemps 2009 mais ce fameux incident ont mis le projet au point mort le temps que l’orage passe, puis galanterie oblige, on l’a fait repousser après la sortie Rated R de son ex-chérie exhibo. Il n’était pas question d’y voir une compétition entre les deux anciens tourtereaux. Graffiti n’a pas pour vocation de partir en mission de sauvetage mais il faut bien recoller les morceaux avec son public majoritairement féminin et gagner sa place sur les playlists des radios pour peu qu’elles veuillent bien de lui. Et ce, sans l’appui de Sony qui ne cherche pas trop à le défendre contre le blacklisting.

Ce serait une grosse erreur de faire l’impasse sur cet opus pour ces raisons. Certes son acte est indéfendable et préjudiciable mais ce serait injuste de toiser un artiste sur la voie du rachat. Cela équivaudrait à sous-estimer ses capacités, car rien que son single « I Can Transform Ya » témoigne de son potentiel artistique réel. La production de Swizz Beatz est géniale (oui c’est encore possible!), inspirée des effets sonores sophistiqués des Transformers, un Lil Wayne qui fait sa star de ckeu-ro, et un Chris Brown qui commence à trouver son style. « What I Do » est également un bon morceau produit par les Runners avec Plies, rappeur spécialisé en crossovers r&b, pareillement à « Wait » avec Trey Songz et Game. Une chanson qui a fait couler beaucoup d’encres sur les blogs people bien avant la sortie de l’album est « Famous Girl ». Sur un instru de Ryan Leslie, Chris Brown joue sur le name-dropping en faisant allusion à Rihanna sans la nommer.

Dans la musique, soit on crée une mode, soit on la suit et sur ce point Christopher fait encore le grand écart. Il fait du rhythm’n blues dansant et novateur, très bien, il chante plusieurs ballades tristes virant vers la pop/variété (en avance-rapide : « Sing Like Me », « Crawl », « Lucky Me », etc…), ça passe encore bien que tout le monde s’y met en particulier chez les dames (Beyoncé, Alicia Keys,…), mais suivre cette fâcheuse tendance à sampler de l’eurodance, lui non plus n’y réchappe pas : « Pass Out » reprend le hit préféré des danseurs d’aerobics « Call On Me » de Eric Prydz. Ouch… Et c’est réalisé par Brian Kennedy, qui collabore également avec Rihanna sur son dernier disque. Re-ouch. Et c’est programmé pour être le prochain single. Pourtant quand on prend le 80s revival « Y.I.A. » conçu par Free School (qui a travaillé sur l’album de Kid Cudi), curieusement les choses se déroulent mieux. « I’ll Go » est également une bonne petite ballade sympathique bien emmenée par une mélodie de piano enjouée. Comme quoi on peut trouver une perle parmi toutes ces ritournelles pop ou électro.

« Girlfriend » avec Lupe Fiasco est l’International Bonus Track, ils auraient mieux foutu d’y mettre « Pass Out » en European Bonus Track à la place. Ou pas. Quoi qu’il en soit « Girlfriend » part dans un trip électro-hop-r&b hasardeux et flou. La chanson qui donnera vraiment envie à toutes ses ex-fans de se réconcilier avec Chris Brown derrière une porte close – et je terminerai là-dessus – est sans nul doute le très sensuel « Take My Time » avec monsieur Tank, pour le ménage à trois. Profitez-en mesdemoiselles il est de retour sur le supermarché du célibat !

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. lalala dit :

    tro 2 la bombe graffiti!!!tkt il é là breezy!!!

    J'aime

  2. Mobali dit :

    Ce serait une grosse erreur de faire l’impasse sur cet opus pour des raisons qui au fond ne concerne que l’artiste dans sa vie privée.
    Faites comme moi, j’évite de trop m’attarder sur les histoires personnelles d’artiste. Tout ce que j’attends le plus chez un artiste musicien, c’est son travail, sa musique… Graffiti de Chris Brown est une réussite (avec quelques défauts pardonnables sur certains titres). J’ai été sincèrement surpris par la bonne vibe que l’on retrouve sur ce disque. Chris Brown confirme son talent, c’est un bosseur !

    P.s: Sagi, vas-tu nous rédiger une magnifique chronique au sujet de K.O.D de Tech n9ne?
    Merci d’avance Sagittarius !!!

    J'aime

    1. Sagittarius dit :

      Je devrais – je dis bien « devrais » – recevoir le CD bientôt… on m’en a dit bcp de bien et ça m’intrigue

      J'aime

      1. Mobali dit :

        Cooool !

        J'aime

  3. dk dit :

    « I can transform ya » est une tuerie monumentale une vraie claque.
    J’adore Girlfriend, sais pas pourquoi bon faut que je l’ecoute ce skeud

    J'aime

  4. Milanico dit :

    Perso j’ai trouver « I Can Transform Ya » vraiment degeulasse, je sais pas si je prendrais le temps d’écouter le reste.

    J'aime

  5. MurPhy!!! dit :

    On pourrait dire que c’est un excellente album, mais les track « IYA » (qui aurait pus étre un bon single si il venait pas gueuler sur le refrain avec son autotune), « Pass Out » (Si on écoute de la musique américaine c’est justement pour avoir de l’américain et pas de l’européen), « Fallin’ Down » et « Girlfriend » viennet tous gacher!!! Je trouve que ces track sont du grand n’importe quoi!!! Je sais pas qu’est-ce qu’il a voulus faire avec sa mais sa n’a pas donné l’effet escompté! Mais bon, je me trouve quand même combler avec des track comme « I Can Transform Ya » ou « Famous Girl ».

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.