Kenn Starr « Starr Status » @@@@½


Remarqué sur le maxi « If/Walk by Walk » (en compagnie de Talib Kweli et Asheru) et sur « The Starr Report Mixtape », Kenn Starr emboîte le pas avec son premier album ‘Starr Status’ (Halftooth Records/2good). Parrainé par le producteur Kev Brown, et d’autres assistants de marque (le génial IllMind, Oddisee, M-Phazes, DJ Khrysis de la Justus League…), notre rookie de la scène underground compte se faire un nom pour lui-même et figurer parmi des valeurs sûres répondant au nom de Main Flow, O.C.,… Et pour ce faire, il faudra que ‘Starr Status’ satisfasse à des critères qualité Hip Hop drastiques et basiques.

Chronique originale écrite le 11 Octobre 2006

Actuellement, l’habitude revient souvent à juger un disque par la qualité de la production en premièrement, venant du fait qu’en tant que francophones il n’est pas simple de saisir et comprendre les lyrics. Vu le casting de producteurs méconnus mais néanmoins pas moins doués et ingénieux, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Encore faut-ils qu’ils puissent élever leurs instrumentaux en fonction du rappeur. C’est chose faite. Kenn Starr ne fait pas que compléter des superbes boucles de harpe (sur « Against The Grain ») ou des ambiances laid-back new-yorkaises (« Inside » feat Wayna), il pose ses lyrics narratifs et des punchlines discrètes à travers des formulations accrocheuses. Si thématiquement, il n’a pas forcément de sujet de prédilection, si ce n’est raconter son vécu et ses expériences personnelles avec une belle plume (« Waitin’ On You »), il assure au niveau flow et surprend par un débit à allure soutenue, sans lasser le hip hopeur amateur. Les featurings (Supastition, Darien Brockington, Kronkite, Talib Kweli, Kev Brown, Sean Born…) sont triés sur le volet et complémentent les couplets de Kenn Starr avec équité.

Pour les plus sceptiques qui ne sont qu’à deux doigts de se procurer cet opus, jetez vos deux oreilles sur une borne d’écoute (par exemple) et jugez-en avec le jazzy « Another Day » (avec une touche lounge signée Kev Brown), les mélancoliques « Middle Fingaz » et « U Will » qui s’opposent aux « Mr Nice Guy » et « Never Too Late » pour les notes (de piano) positives. Entendons-nous bien là dessus, Kenn Starr possède cette étincelle, celle d’un MC brillant. ‘Starr Status’ complète et intègre tout ce que l’on attend d’un très bon album de Hip Hop.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s