Snoop Dogg « Tha Last Meal » @@@@½


Osso Bucco façon Long Beach

Ingrédients :
– Des os, des biatches et de la weed ;
– Des bons producteurs : Dr Dre (chef des cuisines), Timbaland, Meech Wells, Scott Storch, Swizz Beatz, Soopafly, etc…
– Des featurings 95% gangsta de Tha Eastsidaz, Ice Cube, Kokane, Nate Dogg, Master P, MC Ren, Kurupt, Bad Azz, Eve, etc…
– De la sauce Gangsta aux épices californiennes;
– Une pochette inspirée de son classique Doggystyle, évoquant également son départ de Death Row.

Chronique originale écrite en Aout 2004 revue en 2016.


Préparation :
– Chauffer les 3 productions cinq étoiles de Dr Dre (le funky « Hennessey’n Buddah« , le classy « True Lies » et le gangsta « Lay Low » featuring Tha Eastsidaz, Nate Dogg, Butch Cassidy et Master P), puis laisser son commis Scott Storch sur « Break Fluid » et le morceau aux basses rondes comme un fessier galbé avec Eve « Ready 2 Ryde« ;

– laisser frémir une prod de Battlecat donner une pointe gangsta soul (« Stacey Adams« ).
– Diluer la préparation de la maison No Limit avec Master P (« Back Up Off Me« ) pour des raisons contractuelles.
– Mettre au point une suite à « What’s My Name » avec Timbaland sur l’éponyme « Snoop Dogg« , puis machiner une bombe bounce avec Ice Cube au refrain et une apparition tonitruante de MC Ren, sans parler d’un Nate Dogg décisif (« Set It Off« ) ;
– Remplir l’encrier de Snoop pour lui faire rapper un de ses meilleurs textes (« Issues« ) ;
– Représenter la clique du chenil avec Soopafly et parler des chiennes qui font perdre la tête (« Losin’ Control« ) ;
– Reprendre un sample de classique de George Clinton par Jelly Roll (« I Can’t Swim« ) ;
– Se faire mariner le saucisse par une femme dévergondée (« Pump Yo Breaks« ) ;
– Rapper une dédicace nécrologique pour ceux qui sont partis, sans oublier naturellement le homie 2Pac (« Y’all Gone Miss Me« ) ;
– Saupoudrer de Kokane sur la moitié de l’album;
– Laisser le tout entre les mains du Dr Dre puis mettre en boîte par le tank No Limit pour la troisième et dernière fois.

Temps de cuisson : un peu moins de 80min.

Après sa fuite de DeathRow juste après Tha DoggFather, Snoop Doggy Dogg (qui perd son ‘doggy’) demande l’asile chez Master P et fera sortir deux albums : un Tha Game Is To Be Told Not To Be Sold raté et le mesestimé Top Dogg, signant les retrouvailles avec son mentor Dr Dre. Tha Last Meal est le meilleur album de Snoop Dogg depuis son classique Doggystyle et son dernier album chez No Limit Records. Régalez-vous !

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s