Redman « Doc’s Da Name 2000 » @@@@½


Redman est ce trublion complètement barge découvert il y a plus de dix ans par Erick Sermon, la moitié d’EPMD. D’abord DJ reconverti au MCing, « l’homme rouge » est un rappeur énergique et génial capable de dénaturer n’importe quels instrumentaux, ce qui lui a valu la place dans le trio de feu Def Squad avec Keith Murray, mais aussi de faire de surprenants duos avec son comparse Methodman du Wu-Tang.


Ou mieux, signer un deal avec le trust Def Jam. Ses trois premiers albums, Whut ? Thee Album, Dare Iz A Darkside et Muddy Waters, ne sont plus à présenter. Tous des classiques aux oreilles de certains. Redman est pro de la rime, son talent et son authenticité en tant que MC est à l’origine de son succès, ce qui est très rare de nos jours. Doc’s Da Name 2000 est l’album le plus représentatif du style unique de Redman, et aussi sa façon de fêter l’avènement du 3e millénaire dans le rap made in Brick City. Ses thèmes de prédilections restent les mêmes sont l’herbe, les meufs et les purs délires. Récurrents mais indissociables du phénomène qu’il est.

Les productions teintées de funk très lourd déchirées par le rappeur sont devenues pour la plupart des classiques : le single ‘téléphoné’ « I’ll Be Dat » et son refrain culte (« my first name must ‘fuck you’ cause everytime in the hood niggaz be life ‘FUCK YOUU' »), l’hilarant « Let Da Monkey Out« , les duos avec Methodman (« Well All Rite Cha« ) ou Busta Rhymes (« Da Goodness« ), sans oublier les histoires de Soopaman Lova. Le Def Squad se réunit au complet sur « Down South Funk » (signée Erick Sermon évidemment). Certains morceaux sont aussi enfumés comme « Keep On 99« , « Close Ya Doorz« ,… Entre lesquels des interludes absolument ahurissants viennent divertir l’auditeur. Redman est par défaut un rappeur très humoristique, un vrai ‘entertainner’.

Les ingrédients d’une recette qui a fait son succès et qui lui a permis avec ce 4e album d’atteindre la consécration de platine tant méritée. Sans pour autant être un classique ou sa meilleure galette à ce jour. Redman prouvait qu’il était malgré tout au top de sa forme. Jersey’s here !!!

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.