Lloyd Banks « The Hunger For More » @@@½


Quand j’ai imaginé cette chronique en Juillet 2004 en plein Euro, l’album n’était pas encore sorti en France (la sortie a accusé d’un délai de plus d’un mois par rapport aux US). L’idée du questionnaire semblait évidente pour mesurer l’emballement autour du G Unit mené par un 50 Cent qui trustait les charts et accaparait sans cesse les médias depuis deux ans. C’était une période folle, il fallait choisir son camp parmi des crews qui se livraient une bataille à la Game of Throne sur le territoire Eastcoast  : il y avait eux et les autres, les ennemis du clan Roc-A-Fella, les Ruff Ryders, les Dipset/Diplomats ou encore Bad Boy (quoique un peu hors course), Terror Squad et Murder Inc avec le vilain Ja Rule. Bref le G Unit voulait régner sans partage.

Le sujet : Lloyd Banks (surnommé aussi Lazy pour son flow très posé) est le quart du célèbre groupe des G Unit. Très bon ami de Tony Yayo, il se joint au groupe de 50 Cent pour former le noyau dur, auquel se rajoutera plus tard Young Buck qui débarque de Nashville. Reconnaissable par sa voix sombre et monocorde, Banks tire son épingle du jeu après la sortie du dernier album de 50 Cent en faisant de nombreuses apparitions sur des mixtapes comme Mo’ Money In Tha Bank ou la série des G Unit Radio de DJ Whoo Kid. Mais son rôle le plus déterminant de son début de carrière est celui joué dans Beg For Mercy, le premier album studio du groupe. Sort aussi son véritable premier single, « Smile« . Le tremplin était idéal pour promouvoir son premier album solo, The Hunger For More.

Chronique écrite en 2004 revue en 2016

Les questions (une seule réponse par question):

  1. Timbaland (« I‘m So Fly« ), Eminem (« On Fire« ), Hi Tek, Havoc… à la production, qu’en pensez-vous?
    A. C’est de la balle!
    B. Cela contribue évidemment au succès de l’album mais les instrus sont bons, voire très bons.
    C. Une « superproduction » de réchauffés qui a pour rôle de faire vendre car de toute façon ce sont ces mêmes producteurs qui font vendre des albums depuis le début des années 2000…
    D. Il n’y a pas de mérite de poser sur de tels instrus quand on sait pas rapper.

2. De nombreux featurings prestigieux aussi : son boss 50 Cent, Eminem, Nate Dogg, Snoop Dogg, The Game…
A. C’est de la bombe!
B. Des artistes qui viennent contribuer à la réussite de ce premier effort solo Lloyd Banks, mais il reste pas mal de bons morceaux solos tout de même comme « Warrior« .
C. Il y en a trop et sans plus-value substantielle. Les gros moyens ont été mis compenser de maigres performances.
D. C’est une compilation.

3. Du coup, les prestations de Lloyd Banks dans tout ça selon vous?
A. Il déchire grave!
B. Il assure mieux que sur Beg For Mercy. Il varie ses intonationse et son flow comme sur « Til The End » par exemple, ce qui est une bonne surprise.
C. Toujours pareil : flow toujours ennuyeux, plus que Fabolous, même s’il s’améliore légèrement.
D. Moyen moins. Il a appris à rapper en imitant 2Pac avec son mal de gorge.

4. Niveau lyrival?
A. J’adore trop, on s’y reconnaît facilement dans ses textes.
B. C’est pas dans le genre rappeur conscient, mais dans un registre gangster plutôt soft, il tient le coup le temps d’un solo.
C. On a connu beaucoup mieux, il rime pas trop mal par rapport à ses compères mais tombe facilement dans les clichés gangster édulcorés.
D. Mauvais globalement et par rapport au reste de la concurrence.

5) Le premier single « Smile » a été suivi de « On Fire » produit par Eminem. Bonne stratégie?
A. Ouais!
B. Plutôt, même si le succès était apparemment déjà assuré. Passé d’un street single à un morceau plus mainstream, c’était le bon plan.
C. Pas vraiment de surprise. Les meilleurs morceaux passent en radio et le reste du contenu est moins intéressant.
D. Si ça peut vendre un produit de mauvaise qualité…

6) Pensez-vous que mettre « Warrior » et son remix dans ce même disque soit judicieux?
A. C’est de la bombe de balle!
B. Les deux sont bons sans être exceptionnels, et assez différents donc ça passe.
C. Pas vraiment d’interêt, c’est histoire de compléter l’album qui n’a que 14 titres.
D. C’est le truc à la mode.

7) Hunger For More est varié : origines Eastcoast, avec une pointe sudiste (« Work Magic » feat Young Buck) ou westcoast (« I Get High » produit par Hi-Tek), ou bien même r&b (« Karma » feat Avant). Votre idée sur la conception?
A. C’est super bien fait!
B. Il a cherché des idées à droite à gauche suivant ses affiliations et ses influences, et le résultat est convaincant.
C. Il n’y a pas vraiment de ligne directrice. Une suite de morceaux sans transition ni thème précis.
D. Quelle direction artistique?

8. Combien de morceaux avez-vous appréciés au total?
A. Tous!
B. Un petite dizaine, les autres moins…
C. Quatre, cinq… le reste moyen.
D. Un, deux voire trois grand max, les autre c’est poubelle.

9. Dans l’ensemble, l’album est:
A. Terrible!
B. Un bon premier album, un peu hétérogène mais moins surfait que prévu.
C. A des années lumières d’être un classique, Lloyd Banks n’a pas inventé l’eau chaude. Vu les moyens mis en œuvre, le succès sera au rendez-vous quoiqu’il arrive.
D. Franchement bof.

10) Si vous deviez comparer Hunger For More avec les précédents albums du G Unit:
A. Meilleur de tous!
B. A niveau presque égal avec Get Rich Or Die Tryin de 50 Cent : du gros calibre.
C. Comme Beg For Mercy : on pouvait s’attendre à beaucoup mieux.
D. Le moins bon de tous.

Les réponses:
– Si vous avez un maximum de A: vous êtes un fan aveugle du groupe depuis toujours et vous y vouez le culte du ‘Groupie Love’. Vous mettrez 5/5 les yeux fermés à cet album, quitte à acheter l’édition collecter contenant un DVD avec de nombreux inédits et bonus exclusifs.
– Si vous avez un maximum de B: vous restez raisonnable et vous avez bien aimé cet album. Vous l’écouterez avec modération et votre générosité vous pousse à majorer l’album vers les 4/5.
– Si vous avez un maximum de C: votre scepticisme n’a d’égal que votre pertinence. A l’origine, vous n’aimez pas trop ce qui sort de l’écurie G Unit même si vous reconnaissez avoir écouté cet album une fois dans votre vie. Vous mettez la moyenne soit 2,5.
– Si vous avez un maximum de D: vous êtes soit un puriste, soit un hater. Même si votre fierté vous pousse à faire croire que vous avez écouté cet album. Le point commun entre les deux cas est que vous n’aimez pas les artistes en préfabriqués profitant du succès incompréhensible d’un groupe sans talent. 1,5/5 et vous êtes bien gentil.

Personnellement j’y avais mis 3.5/5.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s