Shyne « Godfather Buried Alive » @@@@


Shyne, la ‘copie’ de Notorious BIG, le gangster martyr de Brooklyn, l’adepte de la zonzon depuis l’âge de quatorze ans, le même qui a purgé une peine de dix ans d’emprisonnement pour avoir ouvert le feu dans une boîte de nuit et reconnu coupable afin de sauver la peau de son mécène P Diddy… Sombre histoire.

Sa carrière aurait pu s’arrêter net avec au compteur un album éponyme qui n’a pas fait l’unanimité (ni atteint le statut de platine qui lui était destiné). Controversé ou adulé, Shyne ne laissait personne indifférent, au point d’être le sujet des convoitises des gros labels du rap après avoir été ‘licencié’ (pour être poli) par Bad Boy Records. C’est Def Jam Recordings qui raflera la signature en proposant le contrat le plus juteux (on parlait d’un montant avec un 3 suivi de 6 zéros).

Mais comment faire un album de rap quand on purge une lourde peine de prison ? C’est simple : on prend tous ses anciens enregistrements datant d’avant son emprisonnement et on les réactualise. Ensuite, les morceaux sont entreposés sous une couverture verte des plus immondes, machiné à la va-vite sous Photoshop, ou plutôt Paint.

Surnommé le Godfather pour ce pseudo-bootleg, ce disque comptait préparer le terrain dans le but de marquer un retour le fracassant de Shyne sur la scène rap, et détrôner un certain 50 Cent. Dans son enregistrement le plus récent (« For The Record« ), il rappe au téléphone depuis sa prison et justement met en garde le G Unit. Car s’il faut corréler le nombre d’années en prison et de cicatrices pour définir le niveau de gangstérisme d’un rappeur, Shyne est un « Quasi OG« . Il assène toujours autant de rimes assassines et glaciales, avec sa voix si particulière qui l’a fait connaître (en bien ou en mal). Sa facette de gangsta martyr attire aussi la sympathie de producteurs en vogue, comme c’est le cas de Kanye West qui lui assure le tube « More Or Less » avec Foxy Brown.

Dans le but aussi d’attiser la haine des G Unit, rien de tel qu’une collaboration avec la chanteuse attitrée du Murder Inc, Ashanti, sur « Johnny Choo » (produit par Irv Gotti bien évidemment). Pas pour rien que le ‘demi dollar’ ait lancé des piques à Shyne à ce sujet. Mais c’est le but recherché. Pour renforcer encore plus sa crédibilité gangsta, il incruste un couplet entre Kurupt et Nate Dogg sur le funky « Behind The Walls » (produit par Fredwreck), aux sonorités westcoast on s’en serait douté. Rien de tel que faire un morceau avec dans l’esprit de l’Etat américain gangsta-démocrate. Pour en revenir à des morceaux plus ‘ruff’, venons-en à l’éponyme « SHYNE« , produit par le ryder Swizz Beatz. Boucle de violon, beat rappelant ceux pour DMX, et un refrain chanté pour calmer les hostilités de cette tête brûlée.

Il semble que malgré l’ancienneté des enregistrements vocaux, beaucoup d’autres producteurs ont fait le déplacement pour contribuer à ce projet et redonner par la même un coup de jeune. On compte aussi Just Blaze (« Diamonds & Mac-10s« ), Nottz, etc… Ce qui n’est pas pour détériorer le flow de Shyne qui fait toujours aussi froid dans le dos quand il s’applique. Car le défaut de cet album ficelé comme une sortie d’outre tombe de Tupac, ce sont les déchets : « The Gang« , l’électronique « Here With Me« … Néanmoins Godfather Buried Alive atteingnait un bon niveau de dangerosité et avait relancé le buzz autour de Shyne, en plus de sa sulfureuse réputation.

Ce sera aussi son dernier album. À sa sortie de prison en 2009, Shyne a été contraint de s’exiler sur l’île de Bélize dont il est originaire et s’est converti au judaïsme. On l’a aussi aperçu plus souvent à Paris que dans les studios (il fera une apparition sur Tha Carter IV de Lil Wayne).

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s